Quand PayPal invente le paiement en ligne sécurisé

Payer en ligne ses achats sur des sites internet via PayPal… Une évidence pour la plupart d’entre nous. Mais ce qui fait désormais partie de notre quotidien n’a que 15 ans d’existence… Histoire d’une réussite comme les aiment les Américains ou comment une start-up de la Silicon Valley pèse aujourd’hui plus de 35 milliards de dollars.

Envoyer de l’argent ou acheter en ligne avec PayPal

paypalPayPal est un service de paiement sécurisé en ligne qui permet d’acheter, d’envoyer de l’argent ou d’en recevoir et cela sans avoir à avoir sa Carte Bleue et tous ses numéros sous la main. Il suffit de créer un compte avec son adresse mail, un mot de passe, puis de renseigner son (ou ses) numéros de compte une fois pour toute. Et c’est tout…Difficile de faire plus simple tout en étant sécurisé. En fonction des transactions, certains frais sont à prévoir, à la charge du vendeur ou de l’acheteur.

La croissance exponentielle de PayPal

L’histoire de PayPal commence en Californie en décembre 1998. D’un côté Confinity, une start-up qui développe des logiciels sécurisés pour appareils portables fondée par Peter Thiel, Max Levchin, Luke Nosek et Ken Howery. De l’autre X.com qui propose des services de banque en ligne crée par Elon Musk (actuel PDG de Tesla).

uk_pl_de_fr_consumer-hero_1xEn fusionnant leurs compétences ils lancent au début de l’année 2000. En à peine 2 ans, ils deviennent leader mondial des transferts d’argent en ligne, notamment grâce au développement d’Ebay et de ses utilisateurs qui utilisent massivement PayPal. Peu de temps après l’introduction en bourse de la société, Ebay, dont le système interne de paiement est très peu utilisé par les acheteurs, rachète PayPal pour 1,5 milliard de dollars. Un mariage gagnant pour les 2 sociétés, profitant mutuellement de leur notoriété pour se développer. Mais dès 2013, l’un des actionnaires d’Ebay, commence à réclamer une scission entre les 2 sociétés. Pour lui, Paypal est pénalisé par son partenariat avec Ebay qui l’empêche potentiellement d’avoir d’autres gros clients tels qu’Amazon. Dès le mois de juillet de cette année, le divorce à l’amiable est prononcé, les 2 partenaires ayant signé une clause de non-concurrence. Cela n’empêche pas PayPal de rester leader dans son domaine, avec plus de 165 millions d’utilisateurs dans le monde.

PayPal : payer n’a jamais été aussi simple

uk_pl_de_fr_homepage-hero_1xFacilité et sécurité sont deux éléments essentiels lorsqu’il s’agit de payer en ligne. Avec PayPal seule l’adresse mail est utilisée ce qui diminue les risques de se faire pirater ses coordonnées bancaires. L’acheteur a également le choix d’utiliser son compte bancaire ou bien d’alimenter un compte PayPal. Ce dernier permet d’envoyer de l’argent sans que PayPal ne prenne des frais au passage. La société offre aussi un certain nombre de garanties en cas de perte ou de marchandise endommagée. Partenaire de beaucoup de sites, PayPal permet également d’obtenir des réductions et des promos.

Côté vendeur, la sécurité prime avec là encore des garanties face à un impayé par exemple. Se faire payer par téléphone, envoyer une facture par mail avec un bouton de paiement dessus…Autant de services qui sont très appréciés des professionnels et qui permettent à PayPal de dégager un chiffre d’affaire supérieur à 4,4 milliards de dollars.

Un chiffre d’affaire en hausse chaque année

CEMEA_B2B_BusinessHome_page-update_027 millions de Français utilisent PayPal. Mais pour continuer à grandir, la société mise sur le développement de son marché en Chine ou en Inde. A ce titre, PayPal a racheté pour 890 millions de d’euros la société Xoomspécialisée en transfert financier. Elle développe également de nouvelles solutions de paiements mobiles pour faciliter encore plus les transactions, et continuer ainsi à faire progresser de plus de 15% son chiffre d’affaire, une hausse régulière chaque année. Citons par exemple PayPal.Me (disponible depuis début septembre) (https://www.paypal.me/) qui permet de créer sa page profil et de la partager avec ses contacts pour recevoir ou donner de l’argent, sans donner son adresse mail ou son téléphone. Un service 3.0 qui peut remplacer l’enveloppe de mamie sous le sapin de Noël. Mais qui n’est pas sans rappeler ce que Facebook propose depuis peu avec Messenger.

Si Paypal reste pour l’instant leader pour le paiement sécurisé en ligne, l’envoi d’argent via applications mobiles et sites web semble susciter la convoitise de beaucoup d’entreprises. Alors qui raflera la mise ?