L’année prochaine, Seb fêtera ses 160 ans d’existence. Si la marque est connue dans le monde entier grâce à sa célèbre cocotte-minute, elle n’est qu’une petite partie d’un groupe qui compte 25 marques (Tefal, Calor, Rowenta, Krups…), faisant de lui le leader français du petit électroménager. Acquérir de nouvelles marques et innover sont les 2 axes de développement de cette entreprise présente dans 150 pays à travers le monde, et qui milite depuis peu contre l’obsolescence programmée de ses appareils. 

Seb, le meilleur ami de la ménagère

seb-logoLinge, cuisson, articles culinaires, préparation ou encore objets connectés, Seb est partout dans la maison, de la cuisine à la salle de bains. Des appareils les plus simples, comme le presse-purée aux plus complexes comme le dernier robot cuiseur connecté, Seb a depuis le début cherché à faciliter la vie de la ménagère/cuisinière en proposant des objets et des appareils utiles et pratiques, fabriqués en France.

Seb, de la Bourgogne au monde entier

En 1857, Antoine Lescure, rétameur ambulant, décide de fonder un atelier de ferblanterie à Selongey. En 1865, son fils, Jean, reprend l’entreprise et abandonne la quincaillerie au profit de la fabrication d’ustensiles en fer, du seau à la casserole. Il achète pour cela une presse à emboutir Schuler, qui permet de donner n’importe quelle forme à une pièce de métal sans avoir recours à la fusion. Cette mécanisation de la production fait de l’atelier de Selongey l’une des principales ferblanteries du pays avec une soixantaine d’employés.

etablissements-lescureEn 1926, les petits enfants reprennent à leur tour l’entreprise et c’est en 1944 que SEB (Société d’Emboutissage de Bourgogne) apparaît. Au sortir de la guerre, Seb décide de se concentrer sur la production d’équipements de cuisine. C’est en 1953 que naît la désormais célèbre Super-Cocotte (qui deviendra Cocotte-Minute en 1965) qui fait rapidement grimper le chiffre d’affaire.

C’est le début de plusieurs décennies d’innovations et d’acquisitions qui feront de Seb une marque incontournable et leader au rayon petit électroménager. En 1967 Seb invente la friteuse sans odeur, en 1973 le grille-pain automatique ou encore la yaourtière électrique en 1974. L’année suivante l’entreprise rachète Tefal qui possède déjà 5 filiales européennes. En 1972 c’est au tour de Calor, à l’origine elle aussi de nombreuses innovations comme le fer à vapeur, le casque sèche-cheveux domestique et plus tard l’épilateur à tête pivotante. La holding Seb S.A est créée un an plus tard et introduite en bourse en 1975.

marques-groupe-seb

En 1988, Seb achète Rowenta. Dès lors, l’entreprise devient leader européen du petit équipement domestique et poursuit son expansion mondiale sans oublier pour autant de continuer à innover, et pour chaque marque du groupe : Moulinex, Krups, Lagostina (Italie), Panex (Brésil), Mirro WearEver (US)…le début des années 2000 est marqué par de nombreux rachats et construction de sites industriels en Asie notamment. La dernière acquisition de Seb date d’avril 2016. En rachetant WMF (Allemagne) spécialisé dans les couverts et les percolateurs pour 1,7 milliards d’euros, le groupe compte bien s’imposer en Allemagne, tout en mettant un premier pied sur le marché du matériel pour les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie, une première pour Seb qui jusque-là s’adressait aux particuliers.

Des produits « made in France » qui facilitent le quotidien

cocotte-minute-clipso-precision-sebDès sa création, Seb mise sur l’innovation mais l’innovation abordable. Ce fût le cas de ses premiers ustensiles de cuisines qui ravirent les ménagères de l’après-guerre puis bien sûr avec la cocotte-minute qui fait gagner un temps considérable en cuisine.

Pour le consommateur, Seb est une sorte d’assistant personnel à la maison, qui permet de faciliter le quotidien et ses nombreuses tâches pas toujours marrantes. Et depuis le temps qu’on le connaît, on lui fait confiance, d’autant plus que depuis quelques mois c’est l’un des seuls fabricants à rendre ses produits réparables (et non jetables au bout de quelques années comme presque tous ceux qui ne font aucune pièce détachée…). A ce titre Seb a reconvertit son usine de Franche-Comté en entrepôt de stockage pour quelques 5 millions de pièces détachées, représentant 40 000 références qui peuvent désormais être commandées en ligne. Le développement durable tout le monde en parle et d’autres, comme Seb, le font.

Seb vend 6 produits par seconde

A elle seule, la cocotte-minute est présente dans 70 millions de foyers. Et malgré son statut de star mondiale, elle reste toujours fabriquée dans sa Bourgogne natale. Car le groupe Seb, malgré son succès à l’international, reste toujours majoritairement français (43,24% sont détenus par le groupe fondateur où la famille Lescure est toujours présente). Une dizaine de sites sur le territoire fabriquent désormais les produits à haute valeur ajoutée, le reste étant produit dans les quinze usines réparties à travers le monde.

seb-presenceChaque année, Seb propose 200 nouveaux produits. Si certains ne sont que d’anciens modèles améliorés, d’autres en revanche sont réellement nouveaux, comme le Companion de Moulinex dont la réalisation (de l’idée à la mise sur le marché) a pris plus de 10 ans.

C’est essentiellement grâce à ces innovations et à son investissement en R&D (plus de 150 millions d’euros/an) que Seb continue à séduire toujours plus de clients, lui permettant d’afficher un excellent chiffre d’affaire en 2015 : 4,77 milliards d’euros (+12% par rapport à l’année précédente).

 

Alors après la friteuse sans huile et le Companion connecté, qu’est-ce que Seb va encore nous mijoter ?