Conventions, séminaires, congrès…On oublie souvent qu’un évènement peut générer un grand nombre de déplacements, à la fois pour se rendre sur le lieu de la convention mais également une fois sur site. Et plus le nombre de participants est élevé, plus votre bilan carbone est mauvais ! Plus qu’une simple opération de greenwashing pour votre entreprise, le recours aux transports électriques peut être une véritable opportunité pour vous démarquer de la concurrence, et ajouter un bon point à votre RSE !

 

Boom des transports électriques, l’évènementiel est également touché

Il y a encore quelques années, le seul véhicule électrique que l’on pouvait croiser – et c’est encore le cas lors de nombreux sommets politiques – était une voiturette de golf (ou golfette). Mais depuis que le réchauffement climatique et la pollution de l’air sont devenus des enjeux mondiaux, d’autres véhicules électriques ont vu le jour. D’abord destinés au grand public, ils ont également fait leur apparition au sein de nombreux évènements, privés ou publics via la création de nombreuses sociétés de location qui se spécialisent dans la courte durée (Drivelectric, Loveve, Blooweels…). Ainsi il est désormais possible de rouler en véritable voiture 100% électrique haut-de-gamme type Tesla, en vélo ou scooter électrique, en bus électriques de différentes tailles (Autocar Drive, Be Green…) ou encore pour les plus téméraires en segway, overboard et autre trottinette électrique.

Pour l’organisateur de l’événement, le choix du (ou des) moyens de transport électriques dépendra de plusieurs facteurs, dont évidemment le budget.

 

Check-list pour choisir (ou non) d’utiliser les transports électriques pour votre convention

Voici quelques informations à regrouper avant de savoir si vous pouvez opter pour un ou plusieurs moyens de transports électriques :

  • Informations sur l’événement :
    • Le lieu : Palais des Congrès ou salle de séminaire dans un hôtel ? Si le lieu choisi est vaste et nécessite le déplacement de personnes à l’intérieur du site, la voiturette de golf ou encore le vélo électrique peuvent être envisagés. Mais ils seront inutiles à l’intérieur d’un hôtel. L’emplacement du lieu (éloigné ou non de votre entreprise, accessibilité par d’autres modes de transports, taille) peut déjà vous aider à choisir.
    • La date : Sur une journée ou plusieurs jours ? Si vos participants séjournent sur place pour votre convention, vous connaissez la réponse mais s’ils sont logés à l’extérieur et tous au même endroit, pensez au bus électrique ou encore à la voiture, logotée à l’image de votre entreprise si possible.
    • Le nombre de visiteurs attendus : Même approximatif, il est évident que vous n’utiliserez pas les mêmes moyens de transports pour 30 ou 500 personnes, qu’il s’agisse de les emmener depuis un hôtel ou la gare jusqu’au lieu de la convention, ou bien pour qu’ils se déplacent eux-mêmes sur le lieu de la convention.
    • La provenance des participants : S’agit-il uniquement des salariés de votre entreprise, en provenance d’un même site ou de plusieurs sites, voire de plusieurs pays ? Viennent-ils majoritairement en voiture individuelle, en train ou à pied ?

Une fois ces éléments pris en compte, vous pourrez ensuite contacter différentes sociétés de location afin d’obtenir des devis pour les comparer, et vérifier que cela tient dans votre budget initial. Car choisir des transports électriques pour un séminaire ne s’improvise pas et nécessite un investissement et du temps supplémentaires ainsi qu’une bonne communication pour sensibiliser et impliquer tous les participants.

 

Les avantages à choisir un mode de transport électrique en convention

En vous y prenant suffisamment à l’avance et en communiquant correctement sur votre volonté d’avoir recours à des modes de transport « green », vous pourrez impliquer concrètement chaque membre de votre équipe organisatrice ainsi que les participants dans une démarche éco-responsable qui dépasse le simple cadre d’une convention ordinaire. C’est bon pour votre entreprise, qui réduit son impact environnemental, pour votre RSE, vos salariés – qui se sentent véritablement engagés -mais aussi pour votre image de marque à l’extérieur ou auprès de vos visiteurs touchés par votre engagement responsable. Ces moyens de transports électriques, collectifs ou individuels, ne seront bientôt plus seulement alternatifs ou anecdotiques mais majoritaires alors pourquoi ne pas surfer sur la vague de ce qui peut encore paraître comme une nouveauté tout en faisant un geste pour notre planète ?