« Chacun voit midi à sa porte. »

Chacun son heure solaire, chacun son calendrier solaire ou son calendrier lunaire.

Depuis bien longtemps le soleil est un repère indispensable, il nous aide à marquer le temps, il nous donne l’heure du jour.

Et la lune? Elle aussi participe à ce calcul en divisant chaque année en mois lunaire, de lunaison en lunaison, nous avons 12 mois de 29,5 jours = 354 jours dans le calendrier lunaire.

Les Chinois conservent un calendrier lunaire fondé par l’empereur Huangdi en 2637 avant JC.

Si, par exemple, on ajoute 2017 à 2637, on tombe sur : 4654, alors que le calendrier chinois passe en 4715 dès le 28 janvier 2017.

Pourquoi une telle différence de 61 ans ?

Tout simplement, l’année solaire est de 365 jours et l’année lunaire de 354, donc, une différence de 11 jours multiplié sur plusieurs siècles nous donne 61 ans d’écart.

Ainsi, les Chinois célèbrent la Fête du Printemps, leur fête la plus importante, avec ce Nouvel An, le 1er jour du 1er mois de leur calendrier lunaire, entre le 21 janvier et le 19 février.

Ainsi, l’année 4714, celle du Singe commença le 8 février 2016. Celle du Coq a commencé ce 28 Janvier. Viendront ensuite l’année 4716, celle du Chien le 16 Février 2018 et enfin celle du Cochon, 4717, le 5 Février 2019.

Le 1er jour du Nouvel An chinois s’appelle le « début du 1er matin », on doit s’habiller de vêtements neufs afin de marquer le passage à la nouvelle année. La première cérémonie est l’offrande aux ancêtres et aux dieux, puis, les enfants présentent leur respect et leurs vœux aux aînés selon un rituel défini depuis des siècles. Enfin, la cérémonie devient publique en ouvrant ces jours de fêtes par une superbe cavalcade très bruyante et colorée dans les rues de Belleville, du 13ème arrondissement de Paris, mais aussi, de Singapour, de San Francisco, de New-York, de Hong-Kong ou de Shanghaï. L’événement est mondial !

Le lion et le dragon entament une danse endiablée. Cette danse s’accompagne d’un vacarme assourdissant de tambours, de gongs et de pétards. Des grappes entières de pétards sont allumées tout au long du parcours du défilé afin de chasser les mauvais esprits de l’année passée.

Les Chinois de Chine et les Chinois d’outre-mer des villes occidentales participent activement à ces fêtes de Nouvel An renouvelant ainsi un événement attendu par toute la population.

Les festivités se terminent au 15 ème jour avec le Festival des Lanternes.

Un cortège de lampions et de lanternes défilent dans les rues à la nuit tombée. Chaque lanterne traditionnelle est en papier et est décorée d’un signe du zodiaque ou d’un dessin faisant référence à la mythologie. À la fin du défilé, les lanternes de papier sont lâchées et s’élèvent dans un magnifique ballet de petites lumières.

La fin de la fête est marquée par un feu d’artifice et la dégustation de friandises.

Vous l’aurez compris, à chacun son nouvel an, aussi souhaitons nous à tous les Chinois du monde une superbe année du Coq ! Rendez-vous le mois prochain pour la découverte d’un nouveau sujet.