img_1018-version-8Il était une fois mes trois premiers clients.

J’ai crée mon entreprise d’architecture il y a un peu plus de 10 ans et je me souviendrai toute ma vie de mes trois premiers clients.

Confiance.
Le premier était un chef d’entreprise parisien prénommé Roger, qui avait ses racines en Bretagne et voulait y retourner pour sa retraite dans une maison que je lui aurai dessinée. Roger est un homme de cœur, de parole et de bon sens « terrien ». En guise de contrat, nous avons tapé dans la main et il m’a promis de me payer « au cul du camion cher Pierre, car je ne supporte pas qu’un client me paye en retard !!!». Ce qu’il fit. Je vois toujours Roger et il me confie à l’occasion de nouveaux projets.

Partage.
Les seconds étaient un jeune couple, François et Linda, avec trois petits enfants. J’ai fait l’agrandissement de leur maison où ils commençaient à être à l’étroit. Les enfants ont bien grandit aujourd’hui et Linda est décédée l’an dernier d’un cancer. François est tombé dans mes bras en me voyant aux funérailles de sa femme. Nous ne nous étions pas vu depuis 10 ans mais je crois que construire une maison pour sa famille est un moment qui marque. J’en ai pris fortement conscience ce jour là.

Transmission.
Les troisièmes étaient un couple de parisiens qui venaient d’hériter de la maison de leurs parents. Ils voulaient rénover et agrandir la maison certes mais aussi lui garder son âme. Je travaillais chez moi à ce moment là et le premier rendez vous avec Thierry et Brigitte a eu lieu dans ce qui était jusqu’ici, la chambre de ma fille. Je les ai donc reçu dans une petite pièce de 9m2 aux tons pastels tapissée de nounours et où trainaient encore quelques doudous. J’ai vu dans leurs yeux au moment de me rendre leur contrat signé non pas le doute mais la fierté d’aider un jeune architecte à se lancer.

Je crois que nous partageons avec chacun de nos clients, particuliers ou professionnels, une tranche de vie sur plusieurs mois, parfois plusieurs années et nous bâtissons ensemble des projets de vies d’hommes, de femmes ou d’entreprises. Ces trois là m’ont particulièrement marqués et ont donné des fondations solides à mon histoire entrepreneuriale : confiance, partage et transmission.