En décembre on fête les Miss

Pour égayer les premières longues soirées d’hiver, rien de mieux qu’un peu de strass et de paillettes avec au programme pas moins de 3 concours de Miss : Miss France, Miss Monde et Miss Univers. De quoi faire le plein de glamour et de sourires Ultra-Brite pour une année complète. Mais connaissez-vous l’histoire de tous ces concours de beauté et ce qui, les différencie ? Voici quelques infos pour briller en société pendant les fêtes de fin d’année.

Miss France ne date pas d’hier

Alors que la France se relève doucement de la Première Guerre Mondiale, Maurice de Waleffe, directeur du quotidien « Le Journal » et journaliste mondain, décide d’organiser en 1920 un concours de beauté pour élire « la plus belle femme de France ». Sur plus de 2000 candidates de 17 à 23 ans, seules 49 seront retenues par un jury composé de peintres et de sculpteurs – pour le respect des canons de beauté…
A cette époque pas question de poser en bikini ni de défiler en public, pudeur oblige. Les portraits des candidates sont d’abord publiés dans Le Journal, à raison d’une par jour. De quoi doper les ventes…Elles sont ensuite présentées au public dans des films projetés au cinéma où elles apparaitront en buste, en pied et en groupe. Chaque spectateur qui va voir le film reçoit une carte postale sur laquelle il doit inscrire son classement des 7 meilleures candidates. Celui qui a la combinaison dans le bon ordre remporte 500 francs. 234 757 bulletins sont dépouillés le 10 mai 1920. Avec 114 994 voix, c’est Agnès Souret qui remporte le titre de « Plus belle femme de France », avec 4 000 francs et un coffret de parfum.

Les « nouvelles « Miss France »

En 1927 le concours devient « Miss France » dont la première Miss élue officiellement fût Roberte Cusey. A la mort de Maurice de Waleffe en 1947, le comité d’organisation du concours, à la tête duquel se trouvent Guy Rinaldo et Louis Poirot (« de Fontenay » était son patronyme pendant la Guerre), reprennent le concours. 11 ans plus tard, Louis de Fontenay, qui a épousé la secrétaire administrative du comité et ancien mannequin Geneviève Mulmann prennent les rênes du concours et décident d’organiser des sélections régionales pour déterminer les finalistes au concours national.
La première diffusion du concours en direct à la télévision en 1987 et la participation au vote des téléspectateurs est une petite révolution, et un bon coup de pub. Les Miss deviennent rapidement populaires – tout comme le chapeau de Geneviève de Fontenay – et sont invitées sur tous les plateaux télé. Mais en 2002 c’est le drame. La dame au chapeau revend ses parts à la société de production Endemol. Et après plusieurs polémiques au sein du comité, décide de créer en 2010 son propre concours de beauté, le concours de Miss Prestige National.

Les années 50 à l’origine de nombreux concours de beauté

Comme en France, il semble que les fifties – et le bikini – aient été particulièrement favorables à l’éclosion des concours de beauté. Au Royaume-Uni, Eric Morley, entrepreneur, invente Miss Monde, initialement intitulé « Festival Bikini Contest » en 1951. Destiné à l’origine à mettre en valeur les maillots de bain cette année-là, le concours ne devait pas être renouvelé. Mais lorsque les Etats-Unis, via la compagnie de vêtements Pacific Mills, lance son propre concours de beauté qu’il baptise Miss Univers l’année suivante, le Royaume-Uni décide de poursuivre l’aventure chaque année.
Les différences entre le 2 concours sont très minces, c’est surtout une question d’âge : minimum 17 ans et maximum 24 ans pour Miss Monde, de 18 à 26 ans pour Miss Univers. Mais les 2 comités autorisent la chirurgie esthétique, ce qui n’est pas le cas de Miss France où nos Miss ne sont pas retouchées, cocorico !

De nombreux autres concours de beauté existent. Miss International, Supranational, Globe, Europe, Model of the World…et même une Miss Earth depuis 2001. Qui aurait cru qu’un défilé de bikinis pouvait sensibiliser à l’écologie et à la protection de l’environnement. A moins que ce ne soit la preuve évidente du réchauffement climatique ?