Le volcazine > MOBILITÉ > IKEA crée l’événement dans la maison !
MOBILITÉ

IKEA crée l’événement dans la maison !

Ce contenu peut vous inspirer ?
Découvrez notre offre

volcabox
Je découvre

Découvrez Home Smart, le mobilier connecté d’IKEA.

De la domotique aux applications mobiles qui permettent de piloter à distance sa machine à laver ou son aspirateur robot, l’avenir de la maison sera à l’image du quotidien : ultra connecté mais sans fil. Alors que beaucoup de ces innovations technologiques restent encore inaccessibles au grand public, IKEA, fidèle à sa stratégie d’innovation, choisit de mettre sur le marché cette année une gamme de mobilier et d’accessoires qui permettront de recharger son smartphone ou sa tablette sans fil.

L’événement ? Des meubles IKEA qui rechargent nos smartphones.

ikea-homesmart02Une table de chevet, un bureau, ou encore des lampes… Jusque là, rien de nouveau pour le géant mondial du mobilier en kit IKEA. Mais à y regarder de plus près, cette nouvelle collection au nom parfaitement prononçable d’une quinzaine de produits, HomeSmart, possède une particularité : un petit cercle avec le symbole +. C’est au cœur de ces quelques centimètres que se cache le module sur lequel il suffit de poser son téléphone ou sa tablette pour le recharger sans fil.

L’innovation d’IKEA ne réside pas dans l’invention du système de recharge par induction, car il utilise la technologie QI, un standard de transmission d’énergie sans fil développé par le Wireless Power Consortium, mais dans l’intégration de ce système à un mobilier désormais accessible au plus grand nombre avant la fin de l’année 2015.

IKEA connecté aux nouveaux usages depuis ses débuts

C’est en mars dernier, lors du Mobile World Congress de Barcelone, le plus grand salon dédié à l’industrie mobile, qu’IKEA a annoncé la sortie prochaine de son mobilier connecté. Comme pour tous ses produits innovants, la firme est d’abord partie de l’expérience utilisateur. En effectuant des recherches et en rencontrant les gens chez eux, la firme s’est aperçue que les réflexions qui revenaient le plus souvent concernait la profusion des câbles et la peur d’être à court de batterie quand on ne retrouve pas son chargeur. Il ne restait plus aux designers et aux ingénieurs qu’à proposer des objets qui répondent à ces besoins, tout en satisfaisant à la devise d’IKEA : le design démocratique.

La technologie accessible à tous

ikea-homesmart03Le mobilier connecté offre de nombreux avantages pratiques. Terminée la recherche du bon chargeur, les câbles à déplacer et les fils qui se multiplient et trainent dans le salon, la chambre ou le bureau puisqu’ils sont intégrés au mobilier.

Mais IKEA va plus loin que les fabricants actuels de mobilier connecté dont les produits s’adressent à une clientèle plutôt aisée ou sont développés pour un environnement spécifique (espaces de travail, aéroports…) car ses produits sont à la portée de tous. Le surcoût pour chaque article ne devrait pas dépasser 20 euros par objet…

Qui dit design démocratique dit également travail sur l’esthétisme. Car il faut bien le reconnaître, les objets de la gamme Home Smart sont beaux et peuvent s’adapter à tout style d’intérieur. Et si malgré tout le design de ces objets ne vous convient pas, il sera également possible de profiter de cette technologie en achetant des kits pour s’équiper qui pourront également être insérés à votre propre mobilier en perçant un trou (environ 30 euros). Qui dit mieux ?

IKEA continue de se développer en France

Même sans boule de cristal, il y a fort à parier que le succès de ce mobilier innovant surfant sur la tendance numérique soit au rendez-vous car il va rendre la vie plus facile à des milliers de consommateurs tout en sachant se faire discret, élégant, et pour un cout abordable. Avec un chiffre d’affaire en France qui avait reculé de 4,3% à 2,39 milliards d’euros en 2013, une augmentation des ventes serait la bienvenue, s’ajoutant ainsi à la politique d’extension du géant suédois qui prévoit l’implantation de 2 nouveaux magasins par an sur le territoire français afin d’atteindre les 40 magasins en 2020.

Njut !