[HOMMES & FEMMES] L’histoire de… Eric JAUNEAU

Une après midi d’été 2011, un jeune homme un peu frêle, tout juste sorti de l’adolescence pousse la porte du cabinet et nous demande si nous souhaiterions avoir au sein de l’équipe un jeune en contrat de professionnalisation.

Ayant toujours eu à cœur de transmettre et de donner la chance à des jeunes, nous avons été sensible à cette démarche, d’autant qu’elle était volontaire et déterminée de sa part.

Nous l’avons donc reçu, lui avons fait passer des tests agréés GENERALI, des tests d’écriture, et autre. Il s’est soumis volontiers à ces examens.
Le retour de nos interlocuteurs s’est fait rapidement et a conforté notre impression première ;
Après une courte réflexion nous avons eu envie de faire confiance, d’aider ce jeune, d’autant que nous avions besoin de sang neuf pour commencer les transformations que nous avions imaginées dans nos nuits sans sommeil. Nous avons donc engagé notre premier stagiaire au sein du cabinet en contrat Licence PRO Banque Assurance, qui s’est terminée par un rapport de stage diplômant pour lui en Juin 2011.

Il a été engagé en CDD par tranche de de 5 mois renouvelable du 12/09/20111 au 01/06/2012.Nous lui avons donné la possibilité de se former à la marque GENERALI, lui avons donné des outils performants, lui avons accordé du temps, notre écoute, mais en contre partie lui avons demandé beaucoup.
Il a du tout au long de ce parcours, faire ses preuves techniquement parlant, commercialement parlant, avec des objectifs importants mais réalisables, dans un environnement économique fragile mais à l’écoute, sans jamais renoncer, rechigner à la besogne. Alors que bien souvent il aurait pu tout stopper !

Même si pour certain, il ne correspond pas au stéréotype du commercial, Mickael LEGOF a montré sa volonté de bien faire, de croitre, de se former, de se transformer.
D’aucun n’aurait pas misé sur lui pour faire des affaires comme on le dit dans le métier, mais 5 ans après sa première visite dans notre cabinet, il est toujours là, fidèle au poste, demandeur toujours et encore d’évoluer.
Bien souvent il est devant son bureau après 19h, consciencieux de finaliser ses dossiers, de les valider auprès de moi, et de l’équipe dans son entier, d’échanger sur les informations qu’il a pu récolter auprès d’un prospect, de trouver la meilleure orientation assurancielle pour une validation Compagnie.

Dans un univers de femmes, il a su prendre complétement sa place, est devenu un membre a part entière du cabinet.
Nous sommes Elisabeth et moi-même impressionnés de sa volonté d’avancer, de progresser, de se former, dans sa capacité à prendre des « coups » car son job n’est pas le plus simple qui soit ; « Vendre de l’assurance ».

C’est lui qui a ouvert la voie des stagiaires au cabinet.
Depuis, 3 autres sont passés entre les mains de l’équipe avec plus ou moins de réussites dans le temps et de retour sur investissement. Certain ont même participé à nous freiner dans notre élan à faire confiance à la nouvelle génération Y.

Si nous devions raconter quelque chose sur notre entité professionnelle c’est cette rencontre.
Pour nous c’est notre petite contribution à la transmission du savoir, c’est la réussite de ce jeune à qui nous sommes fiers d’avoir fait confiance et qui nous le rend bien.

Sa réussite est notre réussite et celle de toute notre équipe.