[HOMMES & FEMMES] L’histoire de… Claire MARCILLET

Il était une fois …. Un couple issu d’un monde de fonctionnariat et de « sachant » voulait découvrir le monde de l’entreprenariat … Après avoir intégré des grands groupes (SNCF, Whirlpool), l’aventure de l’entreprise les a séduits au point de tout lâcher pour s’y aventurer. Une première tentative d’association – pour quand même basculer en douceur sur un nouveau métier – nous a menés droit dans le mur (association dans une agence immobilière). Au bout d’un an d’association, l’engagement des associés n’étant pas réciproque et les revenus inversement proportionnel à l’engagement, nous a contraint de quitter le navire très rapidement. Là, la colère, l’inconscience, l’envie, le challenge et le plaisir de se retrouver à 2 pour cette nouvelle aventure nous a permis de rebondir. Les étapes de ce rebond : – Retrouver notre liberté vis-à-vis des autres associés en « lâchant » 50% des parts investies (perte de 50 000 euros) – Trouver rapidement une franchise la plus pro et la plus sérieuse pour pouvoir offrir une gamme de service complet et pouvoir se concentrer sur le cœur de notre métier : la relation client – Se former et concevoir le business plan pour pouvoir ouvrir une agence sous la notoriété de Century 21 (notre choix après avoir vu toutes les grandes franchises de l’immobilier) – Trouver un emplacement et des collaborateurs pour démarrer ce nouveau projet : l’idée de s’installer dans la galerie marchande de l’Hyper U – poumon de la ville et des alentours. Résultat : au bout d’un an d’ouverture : trophée des meilleurs créateurs en pleine crise de l’immobilier (2007/2008) – prise de 40% de part de marché sur la ville. Après cette première réussite, une autre tentative sur Orvault a vu le jour… mais ceci est une autre histoire avec moins de réussite ….. c’est ça la vie de l’entrepreneur ….

Mais « on n’apprend plus de nos échecs que de nos réussites » telle est mon expérience de vie !